Digital : la vie en vert ?

15 MAI 2018

Le digital contribue à la protection l’environnement mais pollue plus qu’on ne le pense. #TalentBooster fait le point et tord le cou à quelques idées reçues entendues ici et là.  

« Économiser le papier grâce au numérique, c’est protéger les forêts. »

Victor, 19 ans
Ne pas consommer le papier inutilement, c’est important. Mais l’idée selon laquelle la fabrication de papier « tue » les arbres est fausse : 80 % de la déforestation est liée à l’agriculture et seulement 1% à la production de papier. Notre papier neuf contient 60 % de carton et de papier récupérés. Sachez aussi que les arbres que l’on coupe pour la fabrication du papier sont les plus chétifs. Cela laisse plus de place aux arbres vigoureux pour pousser… et constituer de belles forêts !

« J’avoue, j’ai la flemme de nettoyer ma boîte email. »

Antoine, 18 ans
Les data-centers, ces immenses serveurs qui stockent (entre autres) nos spams et nos mails, tournent 24h/24 et sont climatisés pour éviter la surchauffe. Résultat, ils consomment une énergie colossale et représentent à eux seuls 25 % de l’empreinte carbone de notre activité digitale. Faire le ménage dans sa boite de réception, se désabonner des newsletters qu’on ne lit jamais, c’est contribuer à une planète plus propre. Des applis existent pour nous y aider, telles que cleanfox ou freeyourinbox.

« Je mets mes appareils en veille pour économiser l’énergie. »

Chloé, 21 ans
C’est bien… mais pas suffisant. Un ordinateur en veille consomme encore un tiers de l’électricité qu’il utilise en mode actif. Un économiseur d’écran au graphisme 3D consomme quant à lui presque autant d’énergie, voire plus, qu’un ordinateur allumé. Au-delà d’une heure d’inactivité, mieux vaut éteindre et débrancher ses appareils. On utilise des prises multiples à interrupteur, plus pratiques pour tout débrancher en même temps.

« Pour accéder à un site, je tape son nom dans Google. »

Mathilde, 20 ans
Un réflexe partagé par beaucoup, mais néfaste pour l’environnement : en nous faisant transiter par plusieurs data-centers, ce geste multiplie par 4 notre émission de gaz à effet de serre. Pour retrouver facilement ses sites préférés, mieux vaut créer des favoris ou consulter son historique de navigation. Bon à savoir : une recherche via un téléphone portable ne consomme que quelques watts par minute, contre une centaine de watts depuis un ordinateur fixe. "Nan, mais allô quoi !"

« Je stocke mes nombreuses photos de voyage sur le Cloud.»

Hugo, 24 ans
Nos espaces de stockage virtuels sont très gourmands en énergie… Pour limiter leur impact environnemental, on supprime les photos en doublon ou ratées, les vidéos déjà vues 100 fois et la musique qui n’est plus écoutée… Pour stocker ses données les plus précieuses, il est préférable d’avoir recours aux disques durs externes ou aux CD.

Quels gestes faire pour l'environnement ?

La Banque Postale vous propose de répondre à 10 questions  sur votre impact environnemental. La Banque Postale propose des solutions de financement et des solutions d’investissement qui permettent à chacun de concrétiser ses engagements écologiques.