Conseil achat immobilier : 5 erreurs à ne pas commettre

18 SEPTEMBRE 2019

Prêt(e) à devenir propriétaire de votre logement ? A vous les petites annonces et les agences pour dénicher la perle rare. Mais un premier achat immobilier, ça ne s’improvise pas ! Pour vous éviter de tomber dans les pièges du débutant, #TalentBooster vous indique les erreurs à ne pas commettre.

Conseil #1 : Visiter plusieurs biens immobilier (appartements, maisons, terrains)

Quand on achète un ordinateur ou un scooter, on prend le temps de comparer les modèles, les caractéristiques et les prix avant de se décider. Pour un appart ou une maison, c’est la même chose ! Même si vous avez un gros coup de cœur pour le premier bien immobilier que vous visitez, ne vous précipitez pas pour l’acheter. Visitez d’autres biens afin de cerner précisément vos besoins et augmenter vos chances de trouver le logement qui vous correspond vraiment. 

Conseil #2 : Ne pas sous-estimer les frais

Votre budget doit inclure l’ensemble des frais liés à votre achat immobilier. En plus du prix du bien, vous devrez ajouter les frais d’agence éventuels, le coût du crédit mais aussi les frais d’acquisition : appelés « frais de notaire », ils incluent les impôts et taxes versés à l’état ou aux collectivités et les honoraires du notaire. Comptez aussi les frais d’assurances de prêts, de caution crédit logement ou d’hypothèque.

Conseil #3 : Tenir compte du voisinage et du quartier

L’environnement du bien immobilier importe autant que le bien lui-même. Une voie rapide ou une voie ferrée à proximité, des bars ou une boîte de nuit en bas de l’immeuble sont des facteurs de nuisances qui peuvent vous gâcher la vie. Pour éviter les mauvaises surprises, arpentez le quartier à différentes heures de la journée ou de la nuit et menez une petite enquête auprès des voisins et des commerçants. Si vous achetez un appartement, renseignez-vous également sur la co-propriété, si des travaux ont été signés, etc.

Conseil #4 : Négocier le prix du bien immobilier

Les vendeurs incluent généralement une marge de négociation à leur prix de vente. Alors n’hésitez pas, dans la limite du raisonnable, à négocier, surtout si le bien immobilier nécessite quelques travaux de rafraîchissement. Votre agent immobilier saura vous conseiller sur ce point. Mais si vous négociez seul, sachez qu’une offre trop basse aurait un effet dissuasif. Chacun doit pouvoir y trouver son compte !

Conseil #5 : Pensez à la revente

Si vous achetez pour la première fois, il y a de fortes chances pour que vous déménagiez au bout de quelques années. Alors pensez dès aujourd’hui à la revente de votre bien. Le quartier va-t-il connaître des évolutions ? L’implantation de commerces, une piste cyclable près de chez vous, de nouveaux transports en commun ? Ce sont des éléments à prendre en compte car ils pourront renforcer la valeur de votre bien !