Choisir une trottinette électrique : avantages, inconvénients, assurance

07 AOÛT 2019

Silencieuse, légère et pratique, la trottinette électrique se faufile partout. Géniale pour éviter les embouteillages et les galères de transport en commun ou de stationnement, la trottinette électrique réunit de plus en plus d’adeptes. Mais attention, car ce destrier moderne présente aussi des risques. #TalentBooster fait le point.

En plein boom !

Les ventes de trottinettes électriques ont littéralement explosé : il s’en est vendu plus de 232.000 en France en 2018, soit une augmentation de 129 % en un an1 ! A Paris, les trottinettes font désormais partie du paysage et les engins en libre-service se multiplient. On estime à 40.0002 le nombre de trottinettes en libre-service qui se partageront le bitume de la capitale d’ici la fin de l’année. Un véritable raz-de-marée !

1 Source : Baromètre 2018 Fédération des professionnels micro-mobilité
2 Source : Mairie de Paris

Un max d’atouts

Il faut dire qu’en ville, la trottinette électrique est très pratique. Facile à conduire, non polluante, elle permet de se rendre rapidement et sans effort d’un point à un autre, à une vitesse qui peut atteindre 25km/h.  On la replie pour monter dans le métro ou le train, et on la range facilement une fois arrivé au bureau ou de retour chez soi. Idéale pour les citadins qui veulent gagner du temps !

…mais pas seulement

Le revers de la trottinette ? Le danger lié à la vitesse et à son système de freinage beaucoup moins efficace que celui d’une voiture. A titre de comparaison, à 20 km/h, une trottinette a besoin de 12 mètres pour s’arrêter… contre 1, 80 mètre pour une auto. Si une voiture freine brusquement et que vous roulez juste derrière… on ne vous fait pas de dessin.

Quelques conseils de prudence

Porter un casque (même s’il n’est pas obligatoire), bannir téléphone et écouteurs, éviter les trottoirs (ou y rouler à moins de 6 km/h), emprunter les pistes cyclables quand c’est possible... et bien entendu, respecter le code de la route ! Sachez qu’à Paris, il est désormais interdit de rouler en trottinette électrique sur les trottoirs sous peine d’une amende de 135 €1. Cette mesure pourrait s’étendre à d’autres villes dès la rentrée.

https://www.paris.fr/actualites/paris-renforce-la-regulation-des-trottinettes-electriques-en-libre-service-6647

Jamais sans assurance !

Les trottinettes électriques sont considérées comme des engins à moteur par le Code des assurances, il est donc indispensable de souscrire une assurance spécifique, au même titre que pour une voiture ou une moto. Sachez d’autre part que la plupart des trottinettes en libre-service n’assurent pas leurs utilisateurs pour les dommages causés à des tiers. Pour rouler sereinement en trottinette électrique, vérifiez que vous êtes correctement protégé !