5 conseils pour bien préparer un séjour Erasmus +

05 DÉCEMBRE 2018

Chaque année, 26 000 étudiants français partent en Erasmus +, un programme d'échanges permettant d'étudier quelques mois en Europe ou au sein de pays partenaires. Si une bourse de l'Union européenne est attribuée de manière forfaitaire aux jeunes, cela représente néanmoins un investissement, qu'il faut sérieusement préparer.

Votre enfant s'est décidé et a validé sa destination pour effectuer un séjour d'études Erasmus+. La première chose consiste à lui trouver un logement sur place. Entre universités partenaires, les possibilités de chambres étudiantes sont connues. Pensez aussi aux sites spécialisés et aux groupes Facebook dédiés. Et vérifiez sa localisation par rapport à l’université et les services proposés alentours (magasins alimentaires, laverie, etc.). Pour réduire les frais, la colocation peut être une bonne solution, tout en offrant l'avantage de pratiquer la langue et d'apprendre à vivre en communauté.

Des aides financières disponibles

Les frais s'accumulent vite lors d'un séjour à l'étranger : il y a bien sur les dépenses de logement, auxquelles il faut rajouter les frais d'universités, les déplacements, la nourriture, le forfait téléphone, les sorties… Pour alléger la note, frappez donc à toutes les portes pour décrocher une aide financière avant le départ : en plus de la bourse Erasmus +, votre enfant peut en effet se voir octroyer une bourse de la région, de son établissement… Si besoin, le prêt étudiant est là pour compléter, à moindres frais. Si cela n'est pas déjà fait, c'est le moment aussi pour l'étudiant d'ouvrir un compte Jeune. La Banque Postale propose une formule adaptée au 18-25 ans.

Des moyens de paiements adaptés

En complément, il est recommandé de doter votre enfant d'un autre moyen de paiement, au cas où il perdrait sa carte bancaire. C'est l'idée de la carte prépayée de La Banque Postale(1), gage de protection et de sécurité supplémentaire. Rechargeable depuis son smartphone via l’application « Prépayée » gratuite et accessible partout et à tout moment, c'est une solution alternative qui peut dépanner. Grâce à cette appli de gestion des cartes prépayées, il est possible de déclencher immédiatement des opérations, comme consulter le solde de sa carte ou en augmenter le plafond par exemple. Cette carte présente un autre intérêt non négligeable pour les 18-25 ans qui séjournent en dehors de l'hexagone : la gratuité des commissions internationales sur les paiements réalisés à l'étranger, quelle que soit la devise(2).

Un accompagnement pour la santé

A anticiper aussi, l'assurance santé. À l’étranger, un pépin de santé, peut vite se transformer en cauchemar ! Mieux vaut prévenir que guérir ! Pour éviter tout imprévu lié aux coûts de santé, il est donc plus que recommandé de souscrire à une assurance avant de partir. Non seulement cela évite au jeune d'avancer d'importantes sommes d'argent en cas de problème, mais cela lui permet aussi de bénéficier de garanties d'assistance et couvre sa responsabilité civile à l'étranger. Pour accompagner les jeunes pendant leur voyage, la Banque Postale offre également un accès gratuit à une appli très pratique, comprenant des expressions courantes et des termes médicaux en 13 langues, une check-list pour ne rien oublier avant de partir, les coordonnées de professionnels de santé dans le monde ainsi que les numéros d'urgence locaux (pompiers, police, ambulance) du pays de destination. Attention : cette assurance santé ne dispense pas d'avoir la carte européenne d’assurance-maladie, très pratique pour les démarches à effectuer entre les différents pays de l’Union européenne.

Une fois tous ces détails réglés, votre enfant se sentira rassuré et partira étudier à l’étranger en toute tranquillité. Une aventure qui le marquera à vie et qui lui ouvrira des opportunités sur le marché du travail.

(1) L’accès et l’utilisation de l’application Prépayé nécessite un accès réseau
(2) Offre réservée aux clients âgés de 18 à 25 ans, hors frais de change, hors vente à distance.