Retraite : la quille avant l'heure, vraiment possible ?
En cours de chargement

En cours de chargement

Retraite : la quille avant l'heure, vraiment possible ?

C’est la question qui se pose très souvent dans les couples où la différence d’âge est significative et / ou lorsque l’un des membres arrête de travailler bien avant l’autre. Et contrairement à ce que l’on croit, il est réellement possible de ne pas avoir à patienter des années pour vivre de nouvelles aventures à deux. La preuve en 2 exemples.

Le départ à la retraite anticipé

 Si vous avez commencé à travailler très jeune, vous avez peut-être droit à un départ à la retraite anticipé. Si l’âge légal de la retraite est fixé à 62 ans, ceux qui ont travaillé avant de fêter leur vingtième bougie peuvent l’envisager deux ans plus tôt. Dans le cas d’une très longue carrière (démarrée avant 16 ans), l’arrêt de l’activité est même envisageable autour de 57-58 ans

Voici les conditions à remplir :

  • au moins 5 trimestres cotisés avant la fin de l’année civile de votre 16e ou 20e anniversaire (4 trimestres suffisent pour le régime des non-salariés agricoles, ou si vous êtes né au mois d’octobre, novembre ou décembre) 
  • avoir cotisé un nombre suffisant de trimestres (variable en fonction de votre année de naissance), sachant que vous pouvez y inclure des périodes telles que le service national, les périodes de chômage indemnisé ou encore les maladies et accidents de travail (dans la limite de 4 trimestre pour chacune de ces périodes).

Pour vous aider à calculer vos trimestres, rendez-vous sur le site de l’assurance retraite dans votre espace personnel.

Le rachat de trimestre

Si votre carrière ne vous permet pas de partir à taux plein à 62 ans, vous avez la possibilité de racheter les trimestres qui vous manquent (12 au maximum, soit dans le cas d’années incomplètes (moins de 4 trimestres validés) ou des trimestres correspondant à vos études supérieures.  

Bon à savoir : le rachat de trimestre est déductible de votre salaire imposable ! Vous pouvez même essayer de négocier auprès de votre employeur qu’il finance le rachat de vos trimestres, s’il a intérêt à vous voir partir rapidement en retraite.

Là encore, le site de l’assurance retraite vous permettra de simuler le coût d’un rachat de trimestres.

Toutes ces options ne doivent pas pour autant éclipser l’autre calcul déterminant à faire : les dépenses. Car s’il est important de savoir ce que la retraite va rapporter chaque mois, déterminer précisément les besoins nets mensuels pour subvenir à ses besoins est d’autant plus crucial. Notre simulateur Retraite est là pour vous aider estimer le montant de votre  future retraite et appréhender votre effort d'épargne pour la compléter.