Orientation : comment aider votre enfant à trouver sa voie ? - La Banque Postale
En cours de chargement

En cours de chargement

Orientation : comment aider votre enfant à trouver sa voie ?

Pour beaucoup de lycéens et leurs parents, l’orientation soulève de nombreuses interrogations. Comment aider votre enfant à faire le choix qui lui permettra de s’épanouir après le bac ? Quelques pistes de réflexion pour bien l’accompagner.

Aidez-le à identifier ses points forts

A la question « plutôt matheux ou littéraire ? » un lycéen répond facilement… Mais quand il s’agit d’établir la liste de ses talents ou de présenter les points forts de sa personnalité, c’est un peu plus compliqué. Pour l’aider à y voir plus clair, posez-vous ensemble quelques bonnes questions. Quelles sont ses capacités relationnelles ? Aime-t-il travailler en équipe ? Est-il créatif ? Rigoureux ? Vous pouvez aussi lui proposer d’enquêter auprès de ses amis et de ses professeurs. Leurs réponses le surprendront peut-être et l’aideront à identifier des qualités dont il n’avait pas forcément conscience. 

Encouragez-le à explorer

Si votre enfant a déjà quelques idées de filières ou de métiers qui l’attirent, proposez-lui d’aller à la rencontre des personnes qui travaillent dans ce secteur ou des étudiants déjà engagés dans la filière. Les témoignages sur les différents parcours, les attentes et les ressentis de chacun sont toujours précieux. Incitez-le également à multiplier les pistes d’exploration : CIDJ, portes ouvertes et salons, sites spécialisés…  Mais aussi à écouter des podcasts tels que « Vécus citoyens », le premier podcast de La Banque Postale dédié à l’orientation des jeunes. 

Écoutez sans juger

Si certaines pistes que votre enfant évoque ne vous paraissent pas forcément pertinentes ou adaptées, évitez autant que possible de les critiquer ou de le décourager. Il est important qu’il puisse effectuer ses recherches lui-même afin d’être en mesure de se décider seul. En revanche, n’hésitez pas à lui signifier que vous restez toujours disponible pour l’accompagner et répondre à ses questions.

Rappelez-lui qu’il a le droit à l’erreur

Si votre enfant est encore indécis, ne lui mettez pas la pression. Certains ont besoin de plus de temps que les autres pour murir leur projet. Il est par ailleurs très fréquent que les étudiants changent de parcours pendant leur cursus, et ce n’est pas un problème : de nombreuses passerelles existent aujourd’hui entre les différentes filières et formations.