Comment manger équilibrer sans se ruiner ?

12 NOVEMBRE 2019

Les français sont de plus en plus sensibles au contenu de leur assiette. Les crises alimentaires sont passées par là et ils s'intéressent de près désormais à ce qu'ils achètent. Tout en essayant de varier les menus et de consommer de bons produits, sans pour autant exploser leur budget de courses. Pour ce faire, ils sont de plus en plus nombreux à recourir à des applis. Tour d'horizon.

Quels sont les modes de cultures pratiqués, l'origine des produits, les produits phytosanitaires utilisés, les ingrédients qui composent les recettes, la liste des conservateurs ajoutés… Voici le genre questions que de plus en plus de consommateurs se posent au moment de faire les courses. Ce n'est pas pour rien que l’information Nutri-Score se développe sur les packagings et gagne en notoriété auprès des consommateurs.

Identifier ce qu'il y a dans son assiette

Car la méfiance règne. 79 %* des foyers se disent inquiets de la sécurité alimentaire ! Ce qui les pousse à privilégier un produit avec ingrédients naturels (88 % des foyers). Or, comment faire le tri entre les bons et les mauvais produits ? Le plus simple est d'utiliser des appli nutritionnelles comme Yka, Y'a quoi dedans, Open Food Facts et bientôt, C'est quoi ce produit. C'est simple (un scan de code-barre) et rapide, l'information arrivant de suite sur votre mobile. D'ailleurs, les consommateurs ne s'y trompent pas : un sur quatre** utilise déjà ce type d'outil pour évaluer la qualité nutritionnelle des aliments. Autre appli intéressante pour équilibrer ses plats : Foodvisor. C'est simple : on photographie son assiette et l’appli reconnaît son contenu et indique le nombre de calories, lipides, glucides, protéines, fibres. On peut modifier à loisir les quantités, préciser quel sport on a pratiqué dans la journée… pour aboutir à un résultat équilibre alimentaire/prise énergétique qui vous convienne.

Privilégier les circuits courts

Toujours dans cette quête du mieux manger, ll est aussi recommandé de privilégier les produits de terroir, naturels, frais, de saison, cultivés ou fabriqués artisanalement au plus près de chez soi. Là encore, message reçu 5 sur 5 par bon nombre de consommateurs. C'est la tendance du « made in France », mais aussi du « 100 % local ». Dès lors, les consommateurs locavores misent sur les circuits courts. Ce qui expliquent le boom des épiceries locavores, des Amap (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne ou de Proximité), des magasins de producteurs, des marchés locaux, des plates-formes producteurs et consommateurs type La Ruche qui dit oui ! … Bref de tous les circuits alimentaires de proximité qui permettent de manger des produits sains, de qualité … et de saison ! En effet, pourquoi devrait-on manger à contre-saison alors que l’on peut suivre et respecter les cycles de la nature ? Et puis, c'est bien moins onéreux. Les fruits et les légumes sont bien moins chers lorsqu’ils sont de saison. Vous dépenserez moins en achetant des tomates en été plutôt qu’en hiver et inversement pour les oranges par exemple. Pour vous aider, là encore, il existe des applis utiles : Comme Fruits et légumes de saison qui propose pour chaque mois de l’année, une liste de végétaux, fromages, poissons et viandes de saison.

Consommer du bio

Privilégier les produits bio dans son alimentation fait aussi partie des tendances de fond. Il suffit de voir le développement rapide des enseignes spécialisées comme Biocoop, Natureo, Naturalia, les Comptoirs de la Bio, l'Eau Vive, La Vie Claire, Bio c' Bon… Là aussi, le principal motif d'achat reste l'enjeu santé. Il existe encore peu d’études complètes pour le confirmer, mais tous les experts s'accordent à dire que manger bio donne accès à des aliments ayant une meilleure valeur nutritionnelle et meilleurs pour la santé. Encore faut-il avoir les moyens de consommer bio. Selon Nielsen***, 2 achats de produits bio sur 3 restent concentrés sur 20 % des Français, plutôt aisés.

Limiter le gaspillage

Mieux manger passe aussi par éviter de gâcher… Dans cette optique, l'appli Frigo Magic propose d’indiquer ce que l’on a dans son frigo et ses placards et, à partir de l’aliment principal qui est recensé, elle trouve une recette facile et rapide à réaliser. A date, l’appli répertorie près de 340 aliments de base et plus de 1350 recettes différentes. Il existe une autre appli, Save Eat, qui fonctionne un peu sur le même principe mais qui, en plus, donne l’alerte quand la date de péremption d’un produit approche.

Recettes et gestion de frigo, un bon combo assurément. Qu'il est possible de compléter par autre appli, PiloteBudget****.  Anonyme, gratuite et confidentielle, PiloteBudget est proposée gratuitement sur smartphone et tablette. Cette appli vous permet de visualiser toutes vos dépenses et revenus en faisant ressortir le montant qu'il vous reste chaque mois ou chaque semaine pour vivre. Pratique pour faire ses courses !

*  Kantar/LinkQ ReAct, septembre 2019
**Enquête Ifop MeatLabCharal, septembre 2019
*** https://www.nielsen.com/fr/fr/insights/article/2019/herbe-est-elle-toujours-plus-verte-sur-le-bio/
****Ce programme est piloté par l’Ansa et soutenu par la Fondation Cetelem sous l’égide de la Fondation de France, Finances & Pédagogie, le portail Mes questions d’argent, Logirep, La Banque Postale, le Crédit Municipal de Paris et les clés de la banque.