En cours de chargement

En cours de chargement

Enjeux et gouvernance RSE de La Banque Postale

La Banque Postale poursuit avec force et conviction le développement de la finance responsable pour ses clients, sur tous les territoires.

                                                      Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale

Une politique RSE centrée sur les attentes des parties prenantes de la Banque

La gouvernance de La Banque Postale en matière de responsabilité sociétale d’entreprise

La gouvernance RSE est assurée par le Comité de Direction Générale ou CDG de la Banque, présidé par le Président du Directoire, qui traite le sujet formellement deux fois par an. Le CDG valide les chantiers retenus, statue sur les grandes orientations stratégiques en matière de RSE et s’assure que les projets proposés permettent de faire de la RSE un facteur de différenciation, de performance et de rentabilité pour La Banque Postale.

En 2019, le CDG a ainsi pu, entre autres, valider le modèle d’affaire de La Banque Postale et l’alignement des activités de la Banque sur les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, entériner la signature des Principles for Responsible Banking, valider le passage du facteur de monétisation de l’empreinte carbone de la Banque à 10,50€ par tonne de CO2 émise, confirmer la nouvelle enveloppe financière du fonds carbone interne, valider la nouvelle politique environnementale de la Banque, et faire le point sur les progrès en matière de notation extra-financière.

Le dialogue avec les parties prenantes

Afin de mieux cerner les attentes des acteurs gravitant autour de la Banque, le pôle RSE a monté fin 2017 un focus groupe interne (regroupant la direction des ressources humaines, la direction des achats, la direction de la communication, la direction marketing, le Réseau et la direction entreprises) visant à répertorier et prioriser les parties prenantes clés. Les parties prenantes ayant le plus d’importance pour La Banque et avec lesquelles le niveau de relation est le plus élevé sont les suivantes :

  • Les clients BtoB et BtoC et associations de consommateurs
  • Les collaborateurs, organisations syndicales et instances représentatives du personnel
  • Les pouvoirs publics, collectivités locales, élus et sous-traitants
  • Les organisations porteuses d’initiatives de responsabilité sociétale et de développement durable ainsi que les ONG et associations de solidarité
  • Les actionnaires

Le lien avec le secteur public local et les acteurs du logement social

Fidèle à ses valeurs de proximité et de transparence, La Banque Postale entretient son lien avec les acteurs du secteur public local via notamment son comité d’orientation des finances locales, composé d’élus, d’anciens parlementaires et d’experts. Ce comité est chargé d’une mission de prospective, d’observation et de conseil : appréciation des risques, veille, proposition de nouveaux services, etc.

Pour répondre à ses engagements en matière d’accession sociale, La Banque Postale poursuit ses échanges avec les acteurs du logement social dans le cadre de son comité d’orientation pour l’accession sociale à la propriété (comité composé de personnalités du monde du logement et de l’accession sociale à la propriété). Présidé par le Président du Directoire de La Banque Postale, ce comité est chargé de missions de conseil, de prospective et d’observation. Se réunissant au moins deux fois par an, il participe ainsi à la mise en place du modèle innovant de crédits immobiliers destinés aux ménages modestes souhaité par La Banque Postale.

Un dialogue avec les agences de notation extra-financière

Depuis 2010, La Banque Postale fait régulièrement l’objet de notations extra-financières. En 2018, l’agence de notation extra-financière ISS-Oekom a attribué un B- à La Banque Postale, qui devient la deuxième banque au monde à obtenir cette note d’excellence. Une vraie source de fierté pour les équipes de la Banque qui font vivre la RSE - Responsabilité sociétale de l'entreprise - au quotidien.

La performance RSE est évaluée par ISS-Oekom au regard d'une centaine d'indicateurs environnementaux et sociaux. La Banque Postale est particulièrement distinguée pour :

  • Son volet social et ressources humaines
  • Ses engagements et actions en faveur de l'accessibilité financière
  • Son implication en matière de gestion d'actifs responsable
  • Sa gamme de produits à forte valeur ajoutée sociale et la qualité de ses offres "gamme verte" en faveur de la transition énergétique

Ce résultat exceptionnel atteste de la volonté de La Banque Postale d’inscrire la RSE au cœur de sa stratégie de développement.

L'animation de la politique RSE

Le Pôle RSE de La Banque Postale, rattaché à la direction des ressources humaines (membre du comité exécutif), est en charge de la définition de la politique de responsabilité sociétale de l’entreprise, et plus particulièrement de la politique environnementale, du reporting extra-financier et de l’intégration par les lignes métiers des critères extra-financiers les plus pertinents au regard de chaque activité.

Il est aussi en charge des interactions avec les parties prenantes externes concernées (ONG et associations, agences de notations, instances de promotions de la RSE et de la finance responsable, etc.)

La filière RSE est constituée de 140 correspondants RSE dans les différentes entités des sièges, filiales et sites opérationnels de la Banque. Ils ont en charge le déploiement des projets opérationnels, l’animation des collaborateurs en local, et la remontée des informations nécessaires à la construction des rapports extra-financiers réglementaires.