L’accompagnement et l’innovation, les deux marqueurs 2020 de l’économie sociale et solidaire
En cours de chargement

En cours de chargement

L’accompagnement et l’innovation, les deux marqueurs 2020 de l’économie sociale et solidaire

Lecture 2 min

Initiatives de proximité, capacité d’innovation des acteurs mutualités, ISR : à l’occasion des Argus de l’innovation mutualiste et paritaire qui se sont tenus le 3 décembre 2020, Frédéric Merlaud, Directeur du pôle Institutionnels au sein de La Banque Postale, fait le point.

Frédéric Merlaud, Directeur du pôle Institutionnels au sein de La Banque Postale (© Gaël Turpo)

Partenaire des Argus de l’innovation mutualiste et paritaire pour la 7ème année, La Banque Postale remet à chaque édition le prix de l’initiative de proximité/locale. Quelles initiatives gardez-vous en mémoire ?

Cette catégorie, créée d’ailleurs sous notre impulsion, est au croisement de toutes les autres et salue des actions qui rejoignent les valeurs de La Banque Postale, et tout d’abord la citoyenneté et la proximité. Je ne peux pas pour le moment m’exprimer sur les dossiers de candidature 2020, mais j’ai en mémoire plusieurs initiatives remarquables et très emblématiques de cette convergence des valeurs. En voici une repérée en 2019 : une charte villes & territoires sans perturbateurs endocriniens, mise en place par une mutuelle après un travail avec le Réseau Environnement Santé. La charte a été signée par plus de 200 villes dont Paris et Strasbourg. Cette démarche, éco citoyenne, a permis de sensibiliser aux risques d’exposition à ce type de substances.

En 2020, où la pandémie Covid-19 a redonné tout son sens au local, à la proximité, soutenir cette catégorie est essentiel.

Les conséquences de cette pandémie se sont aussi fait sentir dans l’économie sociale et solidaire (ESS). Comment La Banque Postale participe de cette économie ?

Les mutuelles, assureurs mutualistes et institutions de prévoyance sont des acteurs incontournables dans la sphère sociale. Leurs actions d’accompagnement, notamment de prévention, ont été bouleversées. Ils se sont mobilisés et renouvelés pour tenir leurs engagements : en misant sur l’écoute de leurs adhérents, l’optimisation du suivi, le report voire l’annulation de cotisations et la promotion de l’e-santé avec la téléconsultation et la télémédecine.

L’accompagnement et l’innovation, deux marqueurs de l’ESS, définissent aussi La Banque Postale, banque citoyenne, dont l’intérêt général est depuis toujours au cœur de ses missions. Elle accueille 1,6 million de clients reconnus comme financièrement fragiles et a entrepris, dès 2012, une démarche d’échanges et de co-construction avec ses parties prenantes (acteurs publics, associatifs, mutualistes).

La Banque Postale poursuit également son engagement pionnier dans la transition écologique et la finance durable. Et pour cela, il faut des actes et des preuves. En voici quelques-uns : La Banque Postale Asset Management a pour objectif d’avoir 100% de sa gamme de fonds éligibles labellisée ISR à la fin de l’année ; nous avons étendu les « prêts verts » aux entreprises pour accompagner leur transition écologique et énergétique ; enfin La Banque Postale est reconnue pour ses performances extra-financières par les agences de notation et s’est vu attribuer le 1er rang mondial du secteur des banques publiques et régionales par l’agence ISS-ESG le 7 septembre 2020. Ces engagements seront réaffirmés dans le nouveau groupe de bancassurance né du rapprochement, début 2020, avec CNP Assurances.