Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

En savoir plus pour gérer ces paramètres.

LBPAM RESPONSABLE PREMIERE LONG TERME C

 

FCP

Au 10 janv. 2017
Valeur de la part :

412,73  €

Afin de valoriser votre capital au rythme des obligations à long terme tout en respectant les critères de l’Investissement Socialement Responsable

Durée de placement recommandée : 5 ans et plus

Niveau de risque : Niveau 3 sur 7

Société de gestion : La Banque Postale AM
Code ISIN : FR0010018309
Date de lancement : 25 avr. 1997
Classification Autorité des Marchés Financiers : Obligations et autres titres de créances libellés en euro
Indice de référence : L'OPCVM n'est pas géré par rapport à un indicateur de référence

Modalités de souscription

  • Minimum de souscription initiale : 30,00 Part(s)
  • Minimum de souscription ultérieur : 0,00 Euro(s)
  • Droits d'entrée maximum : 1,50 %
  • Droits de sortie maximum : Néant
  • Frais de gestion fixes appliqués : 0,88 %

Objectif de gestion détaillé

 

Investir dans des titres d'Etats européens, en privilégiant les meilleures pratiques environnementales, sociales et de gouvernance, au regard de leurs moyens.

DICI : Document d'Information Clé pour l'Investisseur.

 

Frais courants du DICI = frais de gestion fixes + commissions de mouvement + frais indirects.


Le pourcentage des frais courants peut varier d'une année sur l'autre. Il peut être soit constaté à chaque date de clôture du fonds (chiffre fondé sur les chiffres de l'exercice précédent), soit faire l'objet d'une estimation fondée sur le montant total attendu des frais à la clôture du premier exercice (exemple : à la création de l'OPC). Le DICI précise dans la rubrique "Frais" si le taux de frais courants a fait l'objet d'une estimation ou pas. Les frais courants incluent les frais de gestion fixes (c'est à dire frais de gestion internes et externes à la société de gestion), les commissions de mouvement ainsi que l'impact des frais liés aux investissements dans d'autres OPC dès lors que l'OPC est investi à plus de 20% dans d'autres OPC. Ils excluent :

- les commissions de surperformance

- les frais d'intermédiation non maîtrisés par la société de gestion, à l'exception des frais d'entrée et de sortie payés par l'OPC lorsqu'il achète ou vend des parts d'un autre OPC.


Les frais courants figurent dans le DICI et sont mis à jour autant que de besoin et a minima dans les meilleurs délais après la date de clôture de l'OPC. Compte tenu du fait que les frais courants doivent être publiés dans les meilleurs délais, il se peut que les données sur lesquelles se fonde le calcul des frais courants n'aient pas encore fait l'objet d'une validation par le commissaire aux comptes de l'OPC. LBPAM publie ainsi des frais courants sur la base de données qu'elle estime fiables mais elle pourra, le cas échéant, procéder à une rectification si des écarts étaient constatés après validation par le commissaire aux comptes du rapport annuel de l'OPC.


Du fait de leur simplification, les informations contenues sur la présente page sont inévitablement partielles ou incomplètes et ne peuvent dès lors, ni avoir aucune valeur (pré)contractuelle, ni se substituer à l'exhaustivité de la documentation réglementaire accessible sur le présent site internet et que nous vous invitons à consulter.

Par ailleurs, ces informations ne sauraient constituer en aucun cas une sollicitation quelconque d'achat ou de vente d'OPC ou une recommandation personnalisée.

Nous vous rappelons que chaque OPC comporte des avantages et inconvénients qu'il convient d'apprécier au regard du profil propre de chaque investisseur et que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Vous souhaitez :

  • vous informer sur nos services
  • souscrire une offre