Empruntez pour financer vos travaux

Vous voulez donnez un coup de neuf à votre maison mais vous trouvez les travaux trop couteux ? Différentes solutions de financement se présentent à vous. Elles varient en fonction du type de travaux à réaliser : du prêt classique à la consommation à l'éco-prêt à taux zéro en passant par le Prêt Épargne Logement. Adressez-vous à votre conseiller financier pour boucler le meilleur plan de financement possible.

L'éco-prêt à taux zéro

Ce prêt sans intérêt peut être obtenu si les travaux envisagés concernent une résidence principale : la vôtre ou celle de votre locataire. La construction doit, en outre, dater d'avant 1990. Il peut s'agir d'une maison individuelle ou d'un appartement en copropriété, peu importe ! De même, votre niveau de revenu est sans incidence sur son attribution. En revanche, seuls certains travaux énumérés précisément par la loi y sont éligibles et donnent accès à ce prêt.

Pour l'obtenir, adressez votre demande à l'un des réseaux bancaires ayant signé une convention avec l’État comme la Banque Postale par exemple. Vous devez alors lui fournir un formulaire type « devis » adapté à vos travaux.

A noter : Pour tout renseignement sur ce dispositif, vous pouvez appeler le 0810 140 240 ou contacter un point Rénovation Info Service. Pour connaître les coordonnées de celui près de chez vous : www.renovation-info-service.gouv.fr

Depuis le 1er mars 2016, il est possible de cumuler l’éco-prêt à taux zéro et le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) sans condition de ressources.

Le Prêt Épargne Logement

Si vous avez ouvert un Compte Épargne Logement depuis au moins 18 mois, vous pouvez peut-être obtenir un prêt à taux avantageux. Il peut financer des travaux d'économie d'énergie, d’extension, de réparation ou d'amélioration de votre logement. Le montant du prêt dépend des intérêts acquis pendant la phase d'épargne et ne peut dépasser 23 000€. Son taux varie en fonction de la période d’épargne. Vous pouvez bénéficier d'une prime d’État dont le montant dépend des intérêts acquis mais qui ne peut dépasser 1 144€.

Les prêts travaux

Votre crédit travaux ne dépasse pas 75 000€ ? Il relève alors des prêts à la consommation. En fonction du montant dont vous avez besoin et de la nature des travaux, vous pouvez faire un prêt personnel ou un prêt-travaux. Ce dernier offre, dans certains cas, des taux plus avantageux notamment s'il finance des travaux de rénovation ou d'économies d’énergie.

Si les travaux sont intégrés à l'opération d’acquisition - autrement dit, si vous achetez un bien à rénover - il est possible de demander à l'établissement de crédit d'intégrer le prix des travaux à l'emprunt immobilier. Ainsi, vous pouvez obtenir un taux intéressant pour financer les travaux. Mais attention ! La somme totale de l’emprunt est limitée à votre capacité d'endettement. Une autre solution consiste à consacrer une part plus importante de votre apport personnel à la réalisation des travaux.