En cours de chargement

En cours de chargement

Acheter votre logement : 6 dates dans votre calendrier

C'est décidé, vous allez devenir propriétaire ! Voici les étapes de l'acquisition pour un projet réussi.

Déterminez votre budget...

Pour définir votre capacité de remboursement, allez rencontrer votre conseiller bancaire. Au regard de vos revenus, de vos éventuels crédits et charges, vous allez déterminer ensemble la part de votre budget que vous pourrez consacrer, chaque mois, au remboursement du prêt immobilier. La durée d’emprunt que vous souhaitez va délimiter le montant du capital empruntable. Reste ensuite à préciser votre apport personnel et principalement la part des économies que vous allez investir dans ce projet.

L'apport et le capital empruntable constituent le coût total de votre acquisition, c'est-à-dire le chiffrage du prix d'achat du bien, des frais de notaire et des éventuels travaux.

… Et votre projet immobilier

Quel type de bien voulez-vous et pouvez-vous acheter ? En consultant les annonces sur les sites Internet spécialisés ou celles affichées en agences immobilières vous pouvez rapidement avoir une idée des prix du marché. Un passage « obligé » pour orienter ensuite vos recherches vers des biens en rapport avec votre budget. Pour ne pas vous épuiser en visites inutiles, fixez les critères importants pour vous : localisation du logement, surface habitable, parking…

Vous avez trouvé le bien : réalisez l'offre d'achat

Une fois le bien repéré, à vous de faire une offre d'achat au vendeur, directement ou par l’intermédiaire de l'agent immobilier. Elle prend, le plus souvent, la forme d'un écrit dans lequel vous mentionnez un prix, soit celui proposé par le vendeur, soit un prix inférieur. Après, tout est question de négociation. A ce stade, vous ne versez aucune somme d'argent.

La signature du compromis de vente

Vous êtes tombé d'accord sur le prix avec le vendeur ? Signez avec lui un avant-contrat de vente : une promesse ou un compromis de vente. En pratique, il s'agit d'un contrat préparatoire à la vente rédigé par l'agent immobilier ou le notaire. Le compromis ou la promesse de vente vous est adressé par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous disposez d'un délai de 10 jours pour renoncer à l'achat dès sa réception.

Ensuite, un délai compris entre 2 et 3 mois s'écoule avant la signature de la vente chez le notaire. Ce temps lui est nécessaire pour réaliser un ensemble de démarches et procéder à des vérifications : le vendeur est-il bien propriétaire du bien, quelle est la situation du bien au regard des règles d'urbanisme, les servitudes... ?

Le bouclage du financement : prêt et assurance

Durant le délai précisé dans le compromis de vente (entre 1 et 2 mois), vous devez trouver la banque avec laquelle vous allez signer le contrat de prêt. Mais également l’assureur qui va vous garantir pour le risque décès invalidité. Cette assurance est toujours exigée par les établissements de crédit pour obtenir un prêt immobilier.

La signature de l'acte de vente

Une fois l'offre de prêt acceptée et le dossier de vente complet, le notaire propose un rendez-vous pour la signature définitive. Il demande alors à l'acquéreur de procéder à un virement correspondant au solde de la vente et à une provision pour frais de notaire. Le vendeur et vous-même pouvez avoir chacun votre notaire mais la vente se signe à l'étude du notaire de l'acheteur. Vous devenez alors propriétaire du bien et les clés vous sont remises.