Obligation verte

Faites financer votre transition écologique par des investisseurs éthiques en émettant un emprunt obligataire !

Une obligation verte est un emprunt émis sur le marché par une entreprise ou une entité publique auprès d’investisseurs, pour lui permettre de financer ses projets contribuant à la transition écologique (énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion durable des déchets et de l’eau, exploitation durable des terres, transport propre et adaptation aux changements climatiques...), et plus particulièrement les infrastructures.

En quoi diffère-t-elle d’une obligation classique ?

  • Les projets financés présentent un caractère vert, car générant un impact environnemental positif,
  • Les investissements qu’elle finance font l’objet d’un reporting détaillé.

A l’image du crédit à impact, ou sustainability linked-loan, les obligations vertes peuvent également prendre la forme de sustainability linked-bonds. Ces dernières permettent d’inciter l'émetteur à atteindre des objectifs de durabilité significatifs, quantifiables, prédéterminés, ambitieux, et régulièrement contrôlés et vérifiés de manière indépendante, sur la base d‘indicateurs clés de performance et d‘objectifs de performance de durabilité.

Comment ça marche ?

L’organisation qui souhaite financer un projet à impact environnemental positif émet une obligation verte sur le marché. La Banque Postale se positionne en tant que banque arrangeuse, faisant le lien avec les investisseurs qui bénéficient en échange d’un reporting détaillé sur le projet.

Quels sont les bénéfices ?

Communiquer sur vos stratégies environnementales et donner du relief à vos engagements

Diversifier votre base de créanciers, en ciblant des investisseurs éthiques qui intègrent déjà des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Améliorer la qualité du dialogue entre vos directions financières et directions environnementales au sein de vos structures.

Quels sont les projets éligibles ?

Les catégories de projets suivants sont éligibles aux obligations vertes :

  • Énergies renouvelables,
  • efficacité énergétique,
  • contrôle et prévention de la pollution,
  • gestion et valorisation des déchets,
  • conservation de la biodiversité terrestre et aquatique,
  • mobilités douces et transports durables,
  • gestion durable de l’eau et de l’assainissement,
  • adaptation au changement climatique,
  • produits, technologies de production et procédés adaptés à l'éco-efficacité et/ou à l'économie circulaire,
  • immobilier responsable.

Quelques chiffres

Le marché des obligations vertes se développe de manière exponentielle : en 2020, 76 obligations à caractère durable (green bond, sustainable bond, social bond ou sustainability-linked bond), ont été émises par des entreprises non financières sur le marché européen, pour un montant total de 42,8Mds€.

Solutions associées

A lire également