Crédit-bail et leasing : des solutions à long terme ?

17 JUIN 2019

Pour répondre aux besoins de financement des entreprises, le crédit-bail et le leasing sont des solutions avantageuses qui permettent de ne pas recourir aux formules classiques de crédit, ni de dégarnir sa trésorerie.

Le principe du crédit-bail

Le crédit-bail est un moyen à la disposition des entreprises pour financer leurs investissements. C'est une formule qui s'apparente à de la location avec option d'achat. Elle permet de louer un équipement qui va être utile pour l'activité de l'entreprise et de s'en porter acquéreur lorsque le contrat de location arrive à son terme.

Que peut-on financer ?

La palette des choix répond en grande partie aux besoins des entreprises. Il est possible de financer l'achat de mobilier - bureaux, chaises, ordinateurs -  mais aussi de véhicules de société, d'outillages, depuis le matériel de chantier jusqu'au petit outillage portatif,  et même des biens immobiliers à usage professionnel, bureaux, usines ou entrepôts.

À part les fournitures et les "consommables", tout ce qui est nécessaire à l'activité d'une entreprise peut être financé par le crédit-bail.

Durée, taux et contrat

La durée des contrats se situe généralement entre 2 et 5 ans. Lorsque le contrat de location arrive à son terme, l'entreprise a la possibilité de le prolonger pour une durée équivalente à la durée initiale, ou de lever la location en versant le reliquat et en se portant ainsi acquéreur du matériel loué.  Il n'y a pas de réglementation concernant les taux et ils varient donc nécessairement d'un établissement financier à un autre. À noter que les taux pratiqués actuellement sont proches de ceux des crédits à la consommation.

Le leasing, en quoi ça consiste ?

Le leasing est également une formule de financement qui repose sur la location avec option d'achat lorsque le contrat arrive à son terme et dont le fonctionnement est le même que le crédit-bail. Il se différencie de ce dernier dans le sens où il ne concerne pas uniquement les entreprises. Il est également ouvert aux particuliers.

Que peut-on financer ?

En principe, le leasing s'apparente à un crédit à la consommation, les loyers étant assimilables à des mensualités de remboursement. Il doit donc pouvoir permettre de financer l'achat de n'importe quel type de matériel. Néanmoins, la gamme des matériels proposés en leasing est plus restreinte qu'avec le crédit-bail. Il est possible aujourd'hui pour une entreprise de s'équiper en mobilier de bureau ou en véhicules de société en passant par le leasing.

Durée, taux et contrat

La durée des contrats se situe entre 36 et 48 mois pour l'achat de petit matériel, mais ils peuvent être plus longs dans le cadre d'équipements plus coûteux. Le taux moyen est élevé, entre 15 et 20%. Les contrats sont renouvelables lorsque le terme de la location est échu.

Avantages et inconvénients du crédit-bail

Le principal avantage du crédit-bail est que l'entreprise qui opte pour cette solution de financement n'a pas besoin de fournir d'apport personnel. Le crédit-bail peut financer l'achat d'un équipement coûteux sans déséquilibrer la trésorerie de l'entreprise.

De plus, le matériel loué n'est pas intégré dans le bilan comptable de l'entreprise. Il n’y a donc pas d’effet sur son taux d'endettement. Enfin, le matériel loué n'est pas imposable au titre de l'impôt sur les bénéfices car les loyers sont considérés comme des charges d'exploitation.

Il existe néanmoins deux inconvénients majeurs.

La location revient en règle générale plus cher que si l'entreprise achetait le matériel en une seule fois, d'autant que des frais de dossier et de garantie peuvent s'ajouter à la facture. D'autre part, en cas de vol, de perte ou de dégradation, la responsabilité de l'entreprise est engagée et celle-ci devra payer l'intégralité du matériel loué sans pouvoir en profiter.

Avantages et inconvénients du leasing

Les avantages du leasing sont proches de ceux du crédit-bail : pas d'apport personnel, pas d'imposition, pas d'aggravation du taux d'endettement. Cette solution présente cependant un avantage supplémentaire : l'entreprise n'a pas à avancer la TVA pour s'équiper.

Les inconvénients sont eux aussi très semblables à ceux du crédit-bail. Une facture au finale plus élevée que lors d'un achat directe et l'obligation pour l'entreprise de rembourser le matériel loué si celui-ci est perdu ou inutilisable.

Lequel choisir ?

Les deux offres sont très semblables. Dès lors,  quelle est la meilleure solution pour une entreprise qui a besoin de s'équiper ? Le crédit-bail a une longueur d'avance sur le leasing dans le sens où il propose un choix plus large de matériels, avec un taux plus intéressant et qu'il a spécifiquement été conçu pour les entreprises. C'est le meilleur dispositif pour qu'une entreprise puisse s'équiper facilement et rapidement.