Comment organiser votre gestion financière ?

10 JUIN 2019

La santé financière d'une entreprise dépend en bonne partie de sa capacité à gérer correctement sa comptabilité et à anticiper au quotidien ses besoins de trésorerie. Pour y parvenir, il convient de connaître la méthodologie et les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour que vous puissiez organiser efficacement votre gestion financière.

Bien gérer votre trésorerie

La trésorerie est le nerf de la guerre pour une entreprise. Elle est constituée de l'ensemble des liquidités dont cette dernière dispose, que ce soit en caisse ou en banque. La trésorerie est donc un élément capital pour toute entreprise. La gérer correctement est la première étape pour bien organiser votre gestion financière.

Surveiller l'état de votre trésorerie

Le chef d'entreprise doit toujours garder un œil sur l'état de sa trésorerie. Vous devez vous assurer, en relation avec votre service comptable, de la bonne gestion des fonds de votre entreprise. Une bonne gestion de trésorerie permet de garantir la liquidité de l’entreprise et d'anticiper ses besoins en matière de financement sur l’exercice à venir. Elle permet aussi de garantir le financement du cycle d'exploitation.

Financer le cycle d'exploitation

Le cycle d'exploitation d'une entreprise correspond à chacune des étapes de son activité - achat de matières premières, versement des salaires, règlement des prestataires, remboursement des crédits. Il convient de pouvoir le financer en continu et de vous assurer que vous disposez des fonds nécessaires pour chaque étape comptable. L'impossibilité de financer ponctuellement le cycle d'exploitation désorganise et ralentit l'activité de l'entreprise. Pour éviter tout risque de défaillance, vous avez la  possibilité de mettre en place un fonds de roulement.

Mettre en place un fonds de roulement

Le fonds de roulement est un outil efficace pour éviter les risques de défaillance. C'est une ressource financière pérenne dont l'entreprise dispose pour financer ses dépenses. Le fond de roulement peut être alimenté par les bénéfices générés par l'entreprise, par le recours au crédit ou grâce aux actionnaires. C'est une sécurité pour que l'entreprise dispose en continu de la trésorerie nécessaire à son activité.

Piloter l'élaboration des budgets

Le budget permet d'allouer les moyens dont l'entreprise a besoin pour mettre en œuvre sa stratégie et atteindre ses objectifs. Élaborer correctement votre budget est donc un élément essentiel pour une bonne organisation de votre gestion financière.

Il vous faut mettre en œuvre une planification budgétaire qui tienne compte de l'ensemble de votre portefeuille d'activités. Pour cela, il vous faut identifier vos besoins de trésorerie immédiats, mais également futurs jusqu'à la clôture des comptes de votre exercice actuel. Vous pouvez piloter l'élaboration des budgets en vous appuyant sur des outils de planification comptable.

Clôture des comptes et tableaux de reporting

La clôture des comptes acte la clôture d'un exercice comptable et le passage au prochain exercice. Elle permet de vérifier si il n'y a pas d'écarts ou d'incohérences dans la comptabilité d'une entreprise sur une période donnée. Le tableau de reporting est, quant à lui, un tableau de bord qui permet de mesurer la performance économique de l'entreprise.

 

Anticiper les risques de défaillance

Le plan de trésorerie

Le plan de trésorerie est un tableau qui permet de suivre l’équilibre financier de l’entreprise et l’évolution de ses disponibilités. C'est un outil de pilotage comptable qui permet de connaître la situation financière de l'entreprise et de prévoir les investissements qu'elle devra faire.

Prévoir les investissements

Prévoir les investissements dont l'entreprise aura besoin dans un avenir proche fait également partie des bonnes pratiques en matière de gestion financière. Identifier les sommes qui seront nécessaires à son bon fonctionnement dans les mois à venir permet de les inclure dans le BFR, le Besoin en Fonds de Roulement, afin de garantir que les fonds seront disponibles au moment opportun.

Anticiper le BFR (Besoin en Fonds de Roulement)

Parce que le financement du cycle d'exploitation sera toujours, dans 6 mois, une question cruciale, tout comme le financement des investissements, il faut anticiper les besoins en fonds de roulement. Pour ce faire, il est nécessaire d'effectuer une projection des besoins de liquidité de l'entreprise dans un avenir proche, en tenant compte du développement de son activité et en recourant le cas échéant à un financement à court terme  comme la facilité de caisse ou l'affacturage.

Tous ces différents points sont constitutifs d'une bonne gestion financière. Mettre en œuvre les bonnes pratiques nécessite que vous puissiez à la fois surveiller et piloter les budgets dans le présent et anticiper les besoins de trésorerie à venir.