Prêt participatif relance (PPR)

Vous souhaitez bénéficier de temps et de moyens pour poursuivre votre développement ou l’adapter à la conjoncture actuelle ?

Le Groupe La Banque Postale vous accompagne avec le nouveau dispositif soutenu par l’État : le PPR(1). Il a pour objectif de financer tous les projets d’investissements matériels ou immatériels  pour la relance des PME / ETI que ce soit pour investir dans le développement ou dans l’outil de production, ou encore pour financer la R&D, etc.

Avec le PPR, vous bénéficiez :

  • D’une nouvelle source de financement cumulable avec le PGE(2)
  • D’une autonomie conservée en matière de gouvernance
  • D’un fort effet de levier pour votre entreprise
  • Aucune garantie n’est demandée au souscripteur

Le PPR peut être souscrit jusqu’au 30 juin 2022. Il se matérialise sous la forme d’un prêt amortissable de 8 ans dont au moins 4 ans en différé, c’est-à-dire que vous ne remboursez qu’à partir de la cinquième année, quand vous commencez à voir les premiers résultats de vos investissements.

Le montant maximum alloué sera :

  • PME : 12,5 % du CA 2019
  • ETI : 8,4 % du CA 2019

Financé par de grands investisseurs, en particulier les grandes compagnies d’assurances françaises et européennes, dont notre filiale la CNP, le PPR est distribué par les réseaux bancaires.

L’État garantit le prêt à hauteur de 30 %, les investisseurs portent 60% du risque et les banques conservent les 10% de restants.

Il s’agit d’une dette longue et subordonnée, sans garantie. Les droits du prêteur seront de tout dernier rang, au même niveau que les actionnaires de l’entreprise, mais sans immixtion dans la gestion de l’entreprise.

Découvrir en vidéo le Prêt Participatif Relance

Besoin de nous contacter ?

  • Votre chargé d'affaires habituel reste joignable par mail et téléphone pour vous accompagner.

Solutions associées

A lire également

(1) Sous réserve de respecter les critères d’éligibilité définis par l’État et les investisseurs et après étude et acceptation définitive de votre dossier par La Banque Postale
(2) Le plafond commun de cumul PGE et PPR est de 25 % du chiffre d’affaires annuel.

Si le plafond cumulatif de 25 % est dépassé, le montant maximal de PPR s’établit alors à :

  • 10 % du chiffre d’affaires pour les PME (au lieu de 12,5%)
  • 5 % du chiffre d’affaires pour les ETI (au lieu de 8,4%)