L'étude « Territoires urbains, Portrait Financier » mise à l'honneur lors des Assises de l'Afigèse et de la Conférence des Villes.

30 SEPTEMBRE 2016

Le 22 septembre dernier, les Assises de l'Afigese, événement devenu incontournable pour les professionnels de la fonction financière, du contrôle de gestion et de l'évaluation des politiques publiques, accueillaient plus de 400 congressistes à Nancy, pour échanger sur le thème « Quels New Deals pour le secteur public local ? ».

L'intervention en plénière de Thomas Rougier, Directeur des études de La Banque Postale Collectivités Locales, sur la « Conjoncture des finances locales », complétée d'un focus sur l'étude « Territoires urbains, portrait financier », a rencontré un vif succès auprès des participants.

Estelle Grelier, Secrétaire d'Etat chargée des collectivités territoriales, a profité de sa visite sur le stand de La Banque Postale, accompagnée de Françoise Fleurant-Angba, Présidente de l'Afigèse, pour échanger longuement avec notre équipe sur place.

 

« La Conférence des Villes »

Ce même jour, se tenait la 16e Conférence des Villes organisée par France Urbaine à l'Hôtel de Ville de Paris, en présence du Premier ministre, Manuel Valls et de Jean-Michel Baylet, Ministre de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

Cette journée a rassemblé 750 participants venus débattre sur le thème du nécessaire renouvellement du modèle urbain imposé par les récentes lois de réforme territoriale : comment renouveler les relations avec les régions et les départements ? Comment refonder le dialogue citoyen ? Comment faire face aux contraintes financières nouvelles ?

Les principaux résultats de l'étude « Territoires urbains, portrait financier », réalisée par la Direction des études de La Banque Postale en partenariat avec France Urbaine et rendue publique ce jour, ont permis de lancer le troisième débat. Cette étude dresse le portrait financier de 50 territoires urbains-métropoles, communautés urbaines et communautés d'agglomération- de plus de 150 000 habitants (hors Ile-de-France et Outre-mer). En réalisant, pour la première fois, une analyse consolidée des comptes de ces 50 groupements et de leurs 1 653 communes membres, elle détaille les finances 2014-2015 de ces territoires qui portent une part essentielle du dynamisme du pays